Loading

Peugeot 206 (1998 - 2013) - Le Guide d'Achat

La citadine compacte par définition, la voiture au train arrière le plus connu, évidemment, c’est une 206. Construite à environ 12 Millions d’exemplaires dans le monde, elle est la voiture française la plus produite au monde (à noter qu’elle est encore vendue en Iran en 2021). Les raisons de s'en procurer une sont nombreuses, mais avant tout, voyons ensemble les points à contrôler. par Benzin

Sortie au moment où toute la France célébrait son premier titre de champion du monde, la 206 l’est également devenue et a su conquérir les mœurs. Cette voiture est abonnée aux jeunes permis, la première voiture de monsieur tout le monde, voire la voiture dans laquelle vous avez fait vos heures de conduite. En 15 ans, la 206 a beaucoup évolué avec plusieurs styles, versions et éditions spéciales pour rendre cette voiture encore plus culte. C’est donc le sujet de cet article, mais nous nous concentrerons sur les versions sportives et d’intérêt. C’est parti pour un petit tour à bord de notre lionne favorite.

Motorisations existantes : 

Moteurs essence : 

1.1 ph1, ph2+ : 1124 cc, 60 cv, couple : 94 N m (1999 – 2013)

1.4 ph1, ph2+ : 1360 cc, 75 cv, couple : 120 N m (1999 – 2013)

1.4 ph2+ : 1360 cc, 90 cv, couple : 133 N m (2003 – 2009)

1.6 ph1 : 1587 cc, 90 cv, couple : 135 N m (1999 – 2002)

1.6 ph1, ph2+ : 1587 cc, 110 cv, couple : 147 N m (2001 – 2009)

2.0 ph1/ph2 : 1997 cc, 137 cv, couple : 190 N m (1999 – 2013)

2.0 ph1/ph2 : 1997 cc, 177 cv, couple : 202 N m (2002 – 2013)

Moteurs diesel : 

1.9 D ph1, ph2+ : 1868 cc, 70 cv, couple : 125 N m (1998 – 2002)

1.4 HDi ph2+ : 1398 cc, 70 cv, couple : 160 N m (2001 – 2014)

2.0 HDi ph1, ph2+ : 1997 cc, 90 cv, couple : 205 N m (1998 – 2002)

1.6 HDi ph2 : 1560 cc, 110 cv, couple : 240 N m (2004 – 2009)

Les différentes phases :

Notre 206 se classe première du classement des voitures françaises les plus vendues dans le monde, devant la Renault 4. Mais sa durée de production n’a été que de 15 ans contre 3 décennies pour la 4L. Cette courte durée ne l’a pas empêchée d’avoir quelques modifications au fil du temps, notamment pour sa calandre, l’arrière du véhicule ainsi que l’intérieur. Ces modifications s'appliqueront sur tous les modèles, notamment sur les 206 sportives que nous allons voir.

Phases

Parlons sport : 

La 206 a été dérivée en voiture sportive comme toute voiture à succès, donc comme la voiture de la génération précédente : la 205 GTi. La 206 a connu le même chemin avec 3 modèles sportifs différents : la 206 S16, la 206 GT et la 206 RC. Nous pouvons également rajouter la 206 WRC, la 206 Super 1600 et la 206 XS Volant pour des rallyes de catégories inférieures.

 

Peugeot 206 S16 (1999 - 2007) - Une GTi pas tellement GTi

S16

Commençons par la 206 S16, l’héritière de la 205 GTi. Elle est appelée S16 en France mais partout à l’étranger on parle de 206 GTi. Certes ce n’est pas la Peugeot sportive la plus radicale produite par la marque du Lion, mais quand on regarde de plus près ses performances et ses capacités, on se rend bien compte qu’elle n’a rien à envier aux autres Peugeot sportives. Étant produite entre 1999 et 2007, la S16 aura le droit aux changements apportés en 2003 entre la phase 1 et la phase 2.

Signes distinctifs : seules les jantes "foudre" de 15 pouces sont exclusives, mais seulement entre 1999 et 2001 (en option jusqu’en 2003). Les rétros noirs laqués sont aussi réservés à la S16, mais aussi à la GT et la série limitée Griffe. Enfin, les poignées peintes et cette couleur « gris Iceland » lui étaient réservées avant de s’étendre aux autres 206.

Moteurs disponibles : en essence : le 1587 cc de 110 cv ou le 1997 cc de 137 cv ; en diesel : le 1560 cc de 110 cv

 

Peugeot 206 GT (1999) - Édition limitée ou passe-droit WRC

GT

Cette édition spéciale limitée produite en 1999 avec 4000 exemplaires est en fait une voiture crée pour permettre à Peugeot de participer en WRC. En effet, le WRC impose une longueur minimale de 4 mètres de long alors que la 206 en faisait 3 mètres 84. Il a donc fallu trouver 16 centimètres de plus. Peugeot s’est donc dit "Et si on rajoutait d'énormes pare-chocs ?". Pour ce faire, ils se sont basés sur la Peugeot 206 S16.

Signes distinctifs : évidemment, les deux pare-chocs, l’aileron, les rétroviseurs noirs laqués (comme sur la S16) et le gris métallisé. Pour les jantes, elle bénéficie des jantes "ouragan" 16 pouces et l’arrivée des fonds de compteur gris également. Enfin, dernier élément différent : la présence d’une plaquette « GT » indiquant le numéro de l’exemplaire possédé parmi les 4000 existants.

Moteur disponible : moteur essence, 1997 cc de 137 cv

Nombre d'exemplaires : 4000

 

Peugeot 206 RC (2003 - 2007) - La relève enfin assurée

RC

La S16 étant jugée trop sobre et éloignée de la lignée des 205 GTi, Peugeot réagit et produit un nouveau moteur et donc une nouvelle édition sportive qui viendra assurer le flambeau des GTi avec la dénomination RC ici.

Signes distinctifs : à l’extérieur, la présence d’un aileron, des jantes encore plus grandes : les "atlantis" de 17 pouces et des rétroviseurs "imitation carbone". À l’intérieur, la RC bénéficie de sièges baquets, seulement 2 places à l'arrière contre 3 auparavant, et la console centrale toujours marquée par l’aspect "imitation carbone".

Moteur disponible : moteur essence, 1997 cc, 177 cv

Nombre d'exemplaires : 13 436

 

Peugeot 206 WRC (1999 - 2003) - Un beau palmarès

WRC

Inspirée de la 206 GT (créée pour permettre à Peugeot d’y inscrire une 206), la 206 WRC possède un style que vous ne pourrez pas rater. 

Signes distinctifs : peut-être une peinture spéciale, un aileron un peu grand et quelques modifications à divers endroits. Et puis de toute manière elle est vite comme dirait Jacques Lafitte (c’est Jacques Villeneuve en réalité mais ça ne rimait pas…), donc vous n’aurez pas le temps de remarquer les autres changements. 

Moteur disponible : un 1997 cc développant 325 cv avec un couple à arracher des arbres (535 N m). Tout ça pour seulement 1230 kg

Palmarès : championne du monde des rallyes en 2000, 2001 et 2002, c’est la première Peugeot à gagner le classement constructeur depuis la 205 Turbo 16 en 1986 et c’est toujours la dernière en date en 2021. Pour ce qui est des pilotes, ils ont gagné avec cette lionne en 2000 et en 2002.

 

Problèmes courant sur une 206 : 

Cette voiture vendue à très grande échelle est considérée comme une voiture robuste, fiable et increvable. Mais elle a tellement été produite que nous avons beaucoup d’informations quant à sa fiabilité, et forcément, elle n’est pas parfaite.

  • Le problème le plus connu est celui de son train arrière : assez piégeux, beaucoup sont ceux qui l’ont perdu en arrivant trop vite dans un virage. Il arrive qu’il casse parfois à cause du vieillissement des roulements après 200 000 kilomètres. 
  • Un autre problème, lié aux deux précédents, concerne les roues qui peuvent commencer à pencher vers l’intérieur. 
  • Le moteur peut parfois être bien entamé et avoir parcouru de nombreux kilomètres, il faut s’assurer de sa bonne santé car certains aiment bien profiter du couple de notre belle 206…
  • Enfin, l’embrayage peut aussi vieillir rapidement selon l’usage qui en a été fait, avec une durée de vie pouvant aller de 100 000 à 200 000 kilomètres.
  • N'oublions pas la trop grande facilité à tuner cette voiture qui peut être atteinte de mauvais goût.

A quel prix acheter une 206 sportive ?

Comptez entre 3000 € et 5000 € pour une 206 S16 dans un bon état.

Comptez entre 6000 € et 8000 € pour une 206 RC dans un bon état. 

Comptez entre 4000 € et 6000 € pour une des 4000 206 GT dans un bon état. 

Et enfin, pour une 206 WRC comptez entre 200 000 € et 300 000 €. 

Conclusion : 

Si vous voulez une 206 sportive, qui a une bonne bouille et un style assez discret cachant un moteur avec une bonne reprise et qui pourra en surprendre plus d’un quand ils verront une 206 débouler dans leur rétroviseur gauche, ça se passe sur Benzin.

 

Alors vous aussi : vendez votre 206 sportive sur Benzin 

Comments

Annonces