Chargement

Miami Vice : ce show qui avait du style

Alors que chez nous la deuxième saison de Commissaire Moulin s’achevait, que les lunettes en fond de bouteille et les vestes en velours côtelé héritées des années 1970 peinaient à disparaître, un ouragan de cool venait droit d’outre-Atlantique : Miami Vice. par Benzin

Un duo de flics, dont l’un est adepte des loafers et dest-shirts pastel et l’autre aux costards italiens, font la guerre aux dealers de drogue au volant de leur Ferrari Daytona. Et tout ça sous les néons d’un Miami au style art deco, Phil Collins s’occupant de la bande son avec « In the Air Tonight ».


Miami Vice Ferrari Daytona


Tout de suite, on s’est mis à déchirer les papiers peints à fleurs dans nos maisons, et nos inspecteurs télévisés en Renault 18 prenaient un coup de vieux. Sonny Crockett et Ricardo Tubbs allaient influencer le style de toute une époque dans la série Miami Vice.


Miami Vice Ferrari Testarossa


Ce style certain, le show le doit en grande partie aux autos. C’est bien la première fois qu’une série s’applique autant à choisir ses stars à quatre roues. Une Ferrari 365 GTS/4 Daytona Spider noire aux jantes à rayons chromés ouvre les hostilités sur les deux premières saisons, avant d’être remplacée dans les suivantes par une Testarossa blanche devenue icône de la série, et d'une époque.



Miami Vice Testarossa


Alors que la Daytona était une réplique basée sur un châssis de Corvette, la Testarossa est elle originale et fournie directement par Ferrari North America, ces derniers ayant ravalé leur fierté après avoir refusé de fournir les Daytona des premières saisons. Et ils ont bien flairé le coup de se ranger du côté des gentils, les vilains ayant naturellement adopté les Lamborghini Countach et Jalpa.


Miami Vice Lamborghini


Seulement voilà, Ferrari leur avait filé une caisse noire, ce qui la rendait difficile à filmer pendant les scènes de nuit. Un coup de Tipp-Ex et c’était réglé, l’auto est devenue blanche. Un problème n’arrivant jamais seul, l’italienne était bien trop précieuse (et fragile) pour se salir les roues pendant les courses poursuite. C’est une De Tomaso Pantera de 450cv qui sera recarrossée et renforcée afin de ressembler à son homologue ritale tout en encaissant les mauvais traitements du tournage.


Miami Vice Ferrari Testarossa


Et afin de brûler assez de gomme devant les caméras, la TestaPantera a été équipée d’un kit d’injection de protoxyde d'azote (nitro) pour un boost de 100cv sur 15secondes. Et ça dans nos cahiers, ça se classe dans le carrément cool.

 

Miami Vice Scarab Boat

 

Cet article ne serait pas complet si on ne parlait pas du deuxième jouet de Sonny Crockett. Son Wellcraft Scarab 38' est peut-être aussi emblématique que sa Testarossa. Ce offshore de 15 mètres de long était équipé de deux MerCruiser 420, soit 840cv pour atteindre prêt de 130km/h. Il fallait au moins ça pour que sa couverture soit crédible aux yeux des barons de la drogue.

 

Miami Vice Scarab boat

 

Combien ça coute de vivre comme Crockett ? Comptez 80.000€ pour une Testarossa ou près de 2 millions d'€ pour une 365 GTS Spider (avec seulement 121 produites, ça chiffre). Quant au Scarab, des modèles similaires se trouvent aux alentours des 50.000€, ou 300.000€ si vous voulez l'un des 42 de la série limitée "KV" produite pour la série. Forcément, le style c'est pas gratuit.

 

Miami Vice Tubbs Crockett

Commentaire

Annonces